L A   C O M P O S I T I O N

Ne sachant ni lire ni écrire la musique, le solfège étant à peu prêt du chinois pour moi, la seule façon de garder en mémoire mes morceaux, était de les enregistrer.
Ce que je fis en réalisant cet album "Le fruit de vos racines".

Lorsque je compose, je n’ai aucun air dans la tête, je suis vide, je pose mes mains sur le piano et je joue. Je n’ai aucune idée de ce qui va sortir, souvent ce sont des petites phrases qui se mettent en place, parfois je tourne en rond, totalement découragé.  

Alors Frédéric mon professeur intervient et m’ouvre un petit hublot en me parlant d’harmonie, de 7ème, de 9ème, de gamme pentatonique…
Je ne retiens souvent pas grand-chose, mais mes mains explorent et trouvent alors de nouveaux chemins et je me sens heureux.